the meeting revolution
Pour un travail d'équipe efficace,
tous les jours.
déjà membre ? identifiez-vous

Etude Klaxoon : les nouveaux enjeux du travail en équipe

Par Charles, le 23 septembre 2019
Il y a quelques semaines encore, les équipes de Klaxoon sillonnaient les Etats-Unis dans le cadre du Teamwork Tour. Afin de mieux saisir la manière dont les équipes travaillent et collaborent au quotidien à travers le pays, Klaxoon a mandaté l’institut Propeller Insights pour mener une enquête auprès de 2 000 travailleurs américains. L’étude identifie les grandes tendances en matière de collaboration, de réunions, de télétravail et de transformation digitale à l’œuvre aux USA.
Etude et analyse du travail en équipe aux Etats Unis par Klaxoon

Rétrospective sur le Teamwork Tour USA

Inspiré par le roman de Jack Kerouac, « Sur la route », le Teamwork Tour de Klaxoon était bien plus qu’un simple road trip. Le quotidien des équipes Klaxoon sur la route ? Partager des cas clients, bonnes pratiques, récits et idées avec les personnes rencontrées, sur la façon dont elles peuvent combiner collaboration et outils digitaux pour travailler efficacement en équipe. Le Teamwork Tour c’est 16 villes parcourues en 3 mois ! Cette odyssée a débuté dans le désert de Mojave à Las Vegas lors du CES 2019 pour enchaîner sur des étapes importantes à travers tous les Etats-Unis et terminer au South by Southwest, le SXSW à Austin. À chaque étape, des milliers de personnes ont pu découvrir dans le camion Klaxoon un espace de travail intelligent nomade. Au programme : découverte des outils collaboratifs pour augmenter productivité, créativité, engagement et prise de décision en équipe. Des Masterclass, conférences et interviews d’experts pour permettre aux participants d’explorer les dernières tendances de la transformation digitale et d’aller plus loin dans la prise en main de Klaxoon3.

Avec cette tournée américaine, Klaxoon a recueilli des données exhaustives et des éclairages sur la manière dont des équipes de toutes tailles, de tous secteurs, travaillent ensemble. Les témoignages captés lors du Teamwork Tour, associés aux résultats de l’étude récente offrent un panorama détaillé des dynamiques à l’œuvre pour le futur du travail en équipe.

Le camion Klaxoon pendant le Teamwork Tour aux Etats Unis

Etude “travail d’équipe aux USA” : les principaux résultats

En abordant de nombreux sujets liés à la manière dont les équipes collaborent, l’étude apporte un nouvel éclairage sur les grandes tendances dans les organisations en soulignant le lien fort entre la performance et la capacité à collaborer efficacement. Les résultats obtenus indiquent d’une part une accélération des projets en équipes transverses et d’autre part la multiplication des temps d’échanges depuis la réunion formelle à la gestion de projet en asynchrone. Ces nouvelles pratiques sont facilitées par la mise en place d’outils collaboratifs et digitaux.

Avec près d’un milliard de personnes dans le monde qui travaillent en équipe au quotidien, il semblait important d’aller observer comment les équipes collaborent au sein des organisations, quelles sont les grandes tendances, les besoins, les préférences. Cette étude est une première mondiale, elle met en lumière la transformation qui s’opère dans le monde du travail et la nécessité pour les équipes de trouver les bons outils, les bonnes méthodes pour se synchroniser, avancer ensemble.
Matthieu Beucher, CEO de Klaxoon.

La réunion : le premier lieu du travail en équipe

L’enquête confirme que les réunions restent le moment privilégié par les équipes pour partager de l’information, prendre des décisions, générer des idées, planifier et collaborer. Alors que la satisfaction générale à l’égard des réunions est en hausse, l’augmentation de leur fréquence et du nombre de participants a un impact sur l’efficacité des équipes au quotidien. 41% des personnes interrogées ont ainsi assisté à plus de réunions au cours de l’année dernière. Plus d’invitations aux réunions mais également plus de participants avec 63% des employés sondés qui déclarent que le nombre d’invités a augmenté. Des tendances plus ou moins prononcées en fonctions des villes. C’est à San Francisco, Washington et New-York que l’on note la plus forte augmentation du nombre de réunions. De son côté, la ville d’Austin enregistre la plus forte hausse du nombre de participants en réunion.

Etude Klaxoon sur la fréquence des réunions aux Etats Unis

La prise de décision reste l’apanage d’un petit nombre 

89% des réunions aux Etats-Unis durent moins d’une heure, ne laissant pas toujours le temps aux collaborateurs de couvrir l’ensemble des points inscrits à l’agenda. La capacité à prendre des décisions dans le cadre des réunions est une constante des organisations performantes mais les mécanismes de prise de décision varient d’un bout à l’autre du pays. 79% des personnes interrogées estiment que dans les moments de collaboration, seules une ou deux personnes mènent la discussion et apportent les idées. Un modèle de prise de décision très fréquent à San Francisco et à Seattle qui culminent respectivement à 88% et 85%.

L’étude met ainsi en lumière les facteurs venant influencer et/ou faciliter la prise de décision dans le cadre de réunions. Pour les 2 000 travailleurs interrogés, les facteurs qui influencent le plus la prise de décision :

La prise de décision en réunion - Une étude Klaxoon aux Etats Unis

Néanmoins, ces raisons varient fortement selon la situation géographique mais également selon la taille de l’organisation. En effet, les collaborateurs au sein de TPE (1 à 9 employés) s’appuient plus fortement sur les meilleures idées (47%), tandis que les grandes entreprises (+ de 1 000 employés) ne s’y fient que 33% du temps. Travailler à Houston, c’est prendre des décisions en suivant la « pensée de groupe »(les membres du groupe s’abstiennent d’exprimer leurs doutes et opinions en faveur de la pensée commune) avec 36% des répondants allant dans ce sens. La ville de New-York, quant à elle, est le lieu le plus propice pour les partisans du vote en équipe.

Les télétravailleurs souffrent de la distance mais n’y renoncent pas

L’enquête révèle que 21% des employés travaillent plus de 60% de leur temps à distance. De même, 52% estiment qu’ils travailleront plus fréquemment à distance l’année à venir.

De nouveaux comportements qui tendent vers davantage d’éloignement physique mettant en avant le besoin de nouveaux outils de collaboration et de synchronisation au sein des organisations pour s’adapter aux changements pour garantir notamment l’alignement des équipes à distance sur les projets. Un besoin partagé par le plus grand nombre avec 63% des employés qui travaillent à distance qui déclarent se sentir moins informés que leurs collègues au bureau. Et lorsqu’on les interroge sur leurs préférences, 61% des sondés préfèrent travailler en équipe, tandis que 39% préfèrent travailler de manière autonome.

Etude Klaxoon sur le travail à distance aux Etats Unis

Les projets en équipes transverses s’accélèrent

46% des personnes interrogées ont constaté une augmentation de la collaboration sur des projets d’équipes, alors que seulement 20% ont indiqué une diminution. Lorsqu’on les interroge, 42% affirment travailler avec entre 3 et 8 équipes différentes par semaine. 82% des travailleurs américains déclarent que réfléchir en équipe stimule la créativité. En outre, 59% des employés indiquent avoir besoin de l’aide de leurs collègues pour réussir dans leur travail.

La transformation digitale

Le contexte du travail en équipe évolue : utilisation de méthodes agiles, augmentation du nombre d’équipes éloignées physiquement, adoption généralisée des outils de collaboration. L’étude sur le travail en équipe a permis de montrer qu’à mesure que les technologies collaboratives évoluent, la manière dont les équipes se synchronisent devient un facteur déterminant pour innover, créer et développer la productivité au sein des organisations. 75% des employés s’accordent pour dire qu’ils collaborent mieux avec leurs collègues sur des projets d’équipe grâce aux outils de collaboration.

A propos de la méthodologie

Cette étude a été réalisée à partir d’un questionnaire en ligne réalisé par Propeller Insights sur une base de 2 016 employés aux Etats-Unis au sein d’entreprises de tailles différentes :
Micro-entreprises (1-9 employés)
PME (10 – 99 employés)
Entreprises de taille intermédiaire (100 – 999 employés)
Grandes entreprises (> 1 000 employés)

Charles
Par Charles, Directeur Marketing International
Passionné de Future of Work et de transformation digitale, Charles partage son temps entre les Etats-Unis, qu'il sillonne pour porter haut et fort le pouvoir du travail collaboratif, ou sur le Klaxoon Campus avec un café à la main, ou bien encore naviguant dans le Golfe du Morbihan.