the meeting revolution
Pour un travail d'équipe efficace,
tous les jours.
déjà membre ? identifiez-vous

Start-up : Klaxoon veut éradiquer les réunionites

le 17 janvier 2017
INfluencia – Comme INfluencia l’avait déjà acté en interviewant la dirigeante de TIDIT, le premier terminal radio d’information et de dynamisation au bureau, l’entreprise repense ses outils de travail. Elle doit notamment innover pour maximiser son intelligence collective, surtout pendant les réunions. La startup française Klaxoon s’y attelle.

La réunionite n’est pas une maladie spécifique à la France, mais nos méthodes de management la soignent très mal. Ce n’est pas un hasard si c’est une startup rennaise, Klaxoon, qui l’an passé brillait au CES avec une première mondiale: une solutions offline d’apprentissage collectif hyper souple pour travailler en équipe avec agilité et dans l’interaction. Un an après sa Box et alors que sa plateforme est adoptée par plus de 100 000 utilisateurs dans 114 pays, Klaxoon s’apprête à lancer sa Loupe, un autre facilitateur d’intelligence collective en entreprise. Prix Innovation CES 2017, l’idée devrait être commercialisée au printemps 2017. En maximisant les possibilités de réactions pendant des échanges en temps réel en réunion, la Loupe confirme, comme le pense le CEO de Klaxoon Matthieu Beucher, “qu’il y a beaucoup de choses à inventer dans l’entreprise pour mettre l’ensemble des connaissances au service des réponses à ses problèmes.

C’est justement parce que repenser les outils de travail est très actuel que la startup bretonne a levé 5 millions d’euros l’été dernier. En facilitant au quotidien le dialogue, le partage d’expérience, la créativité, l’engagement et l’agilité dans le travail d’équipe, la jeune pousse entend “faire circuler la connaissance collective via une pédagogie active“,  explique Matthieu Beucher. Avec la Loupe, la plateforme, utilisée notamment par Dior, Disneyland, L’Oréal, Accenture et Nestlé, propose de transformer n’importe quel écran en une nouvelle occasion d’apprendre et de partager. “L’idée est de faire d’un écran d’ordinateur ou de télévision une fenêtre supplémentaire qui donne une vue sur les interactions en cours au sein de l’équipe“, précise Matthieu Beucher, qui a fondé Klaxoon en mars 2015.

Concrètement il suffit de brancher la Loupe via le connecteur HDMI ou port USB pour écran tactile pour se connecter aux stations Klaxoon en un seul bouton. Instantanément, l’utilisateur peut alors participer à un brainstorming, répondre à une enquête, accéder aux articles des utilisateurs, des vidéos, aimer des idées et donner son avis sur les contenus. “En faisant appel aux émotions et en libérant les talents, Klaxoon crée un environnement qui provoque la créativité des équipes en leur donnant le goût de la collaboration et de l’apprentissage“, développe Matthieu Beucher.

Un cadre français passe 16 ans de sa vie en réunion

Inspiré par la forme de l’icône “recherche” emblématique, avec la simplicité au cœur même du design, la Loupe permet aux utilisateurs de naviguer facilement dans l’interface en tournant en douceur la roue intuitive Click Wheel. “La collaboration est un élément central de l’interface utilisateur, avec la possibilité d’aimer, commenter, évaluer, partager ou de participer à tout contenu Klaxoon, rapidement et intuitivement. Avec son algorithme intelligent intégré, la Loupe sélectionne le contenu le plus pertinent et les tendances des activités de vos stations. La Loupe est comme une radio intelligente, qui peut jouer des contenus interactifs. Grâce à son design intuitif, c’est est une invitation à interagir et à cultiver le dialogue“, décrit le CEO.

Récompensée lors de la Grand messe de Las Vegas, où la France a battu son record de startups présentes, la Loupe casse encore plus les schémas classiques de ces réunions souvent inutiles qui parasitent l’emploi du temps d’un cadre. Des statistiques éloquentes confortent Klaxoon dans son ambition d’une intelligence collective plus engageante et interactive : un cadre moyen français passe 16 ans de sa vie en réunion, selon l’Ifop. D’après une étude monde de Gallup, 70% font même autre chose pendant une réunion. Preuve que le système actuel est cassé, un travailleur sur quatre se sent ignoré par les managers et 17,5% des salariés ne se sentent pas engagés ou ont un sentiment hostile à l’égard de leur entreprise. Le changement de mentalité est urgent.

Klaxoon part justement du principe qu’il ne suffit pas de réunir les bonnes personnes dans une même pièce, il faut réfléchir à comment elles vont pouvoir collaborer ensemble. “L’objectif de l’intelligence collective que nous voulons stimuler est de nous connaitre les uns les autres, de nourrir le dialogue er de générer des feedbacks. C’est le principe des méthodes dites agiles: distribuer la parole en étant à l’écoute du collectif“, confie Matthieu Beucher. Il en est certain, “le schéma descendant ne marche plus en entreprise où il existe une vraie volonté de prise du main du collectif.

Ecrit par Benjamin Adler

Article original : INfluencia.net