Articles

Le tournant du télétravail

Un template prêt à l'emploi pour commencer à travailler en équipe dès maintenant
PRO

Niveau
Présentiel
À distance
Temps de lecture :
min.
Publié le
30/3/20
Partagé par 

Depuis 2005, le nombre de personnes "travaillant à domicile" régulièrement a augmenté de 173 %. Actuellement, environ 24 % des travailleurs américains employés à temps plein effectuent "une partie ou la totalité" de leur travail depuis leur domicile, une tendance qui s'est accélérée au cours des cinq dernières années, car les cadres ont de plus en plus demandé des horaires de travail plus flexibles, et les technologies ont transformé l'expérience du télétravail, la rendant plus efficace pour tous.

Les organisations qui ont pris les devants en mettant en place des politiques de travail à domicile il y a plusieurs années peuvent attester d'équipes plus productives, d'économies, d'une meilleure fidélisation des employés et de l'exploitation d'un vivier mondial de talents. Les adeptes du travail à distance ne tariront pas d'éloges sur l'amélioration de la qualité de vie et du bien-être, sur la joie de ne pas avoir à passer du temps dans les transports, sur le fait de voir davantage leur famille et sur l'augmentation de la productivité grâce au contrôle du lieu et de la manière de travailler.

Une personne en télétravail sur deux écrans d'ordinateur, avec l'un affichant ses collègues en visio, et l'autre affichant un template de réunion Weekly. | Klaxoon

Le travail à domicile n'est pas un concept nouveau

L'idée du travail à distance telle que nous la connaissons ne vient pas de naître. Les partisans et les opposants du télétravail débattent de ses effets sur les travailleurs, les organisations, le développement économique et la circulation depuis plus de 50 ans.

En 1973, Jack Nilles, ingénieur à la NASA, a écrit "The Telecommunications - Transportation Tradeoff : Options for Tomorrow". Au plus fort de la crise énergétique nationale et de l'embargo pétrolier de l'OPEP, Nilles a proposé le travail à distance comme solution aux embouteillages et à la diminution des ressources naturelles. Il a inventé le "télétravail", qui consiste à déplacer le travail vers les travailleurs au lieu de déplacer les travailleurs vers le travail. Il a proposé la première étude de cas pour examiner l'impact de l'adoption du télétravail sur la gestion, la productivité, les coûts et les avantages, les implications en matière d'économie d'énergie et les questions de politique publique.

Sans avoir le recul nécessaire pour savoir comment Internet, l'ordinateur personnel et le téléphone portable allaient radicalement transformer le lieu de travail, Nilles a brillamment écrit que "soit les tâches des employés doivent être repensées de manière à ce qu'ils puissent encore être autonomes sur chaque site individuel, soit un système de télécommunications et de stockage de l'information suffisamment sophistiqué doit être mis au point pour permettre le transfert de l'information de manière aussi efficace que si les employés se trouvaient dans un lieu central".

Peu nombreux sont ceux qui ont pris le train en marche, même si, dans les années 1980, des entreprises comme J.C. Penney ont autorisé les employés de leurs centres d'appels à travailler à domicile. À la fin de la décennie, l'État de Californie a commandé une étude sur les coûts et les avantages potentiels de l'extension du télétravail aux employés de l'État. Le rapport a estimé que "le télétravail, s'il se généralise, peut affecter presque tous les aspects de la vie contemporaine, depuis les modèles fondamentaux d'emploi jusqu'à la structure physique des communautés, en passant par les changements environnementaux à grande échelle tels que le réchauffement climatique et la compétitivité économique mondiale." Le rapport indique également que le travail à distance "améliore la qualité de la vie professionnelle et de la vie privée des télétravailleurs, y compris des personnes handicapées" et que "le télétravail est plus que rentable... il présente également des avantages pour la société".

Qui sera le plus concerné par le télétravail

Ces deux dernières semaines, le télétravail a atteint de nouveaux sommets, les entreprises testant de nouvelles solutions et méthodes pour adopter le télétravail à plein temps pour les équipes du monde entier. Mais le travail à distance a déjà été adopté par une grande partie des travailleurs intellectuels dans certaines régions plus que d'autres. Les organisations situées dans ces villes des États-Unis peuvent avoir une longueur d'avance dans la mise en œuvre de nouvelles méthodes de travail, et disposer d'un plus grand nombre d'équipes ayant les compétences et les habitudes nécessaires pour adopter le télétravail à temps plein en peu de temps. Villes où plus de +60% du temps des travailleurs est déjà passé à travailler à distance. Étude de Klaxoon sur le travail en équipe en 2019.         

  • Austin - 31% (des travailleurs passent +60% du temps à distance)
  • Denver - 26%
  • Washington DC - 23%
  • Seattle - 22,7%
  • NYC - 22%
Carte des Etats-Unis du Teamwork Tour de Klaxoon. | Klaxoon

Comment faire pour que cela fonctionne ?

Alors que le nombre d'équipes distribuées augmente, la nécessité d'intégrer de nouvelles méthodes de travail devra se répandre au sein des organisations pour suivre le rythme du changement, notamment pour assurer l'alignement des équipes, une collaboration fluide et la connexion des travailleurs à distance. La nécessité de s'améliorer est évidente. Actuellement, lorsqu'ils travaillent à distance, 63 % des employés ont le sentiment d'être moins informés que lorsqu'ils travaillent au siège de l'entreprise. 71 % des travailleurs de San Francisco (le plus grand nombre aux États-Unis !) affirment qu'ils se sentent moins informés lorsqu'ils travaillent à domicile. Et étonnamment, si l'on considère tous les postes, ce sont les managers (67%) qui se sentent les moins informés lorsqu'ils ne sont pas au bureau.

Une réunion à distance sur plusieurs écrans, avec une personne en visio et un Board Good Morning Meeting. | Klaxoon

Nombre de ces déconnexions proviennent de nos pratiques de travail et de nos hiérarchies actuelles. Lorsque Klaxoon a interrogé des organisations pour savoir quel était le moyen numéro un de partager des informations avec les équipes, le partage "en personne" est resté, à une écrasante majorité, en première position. Cela ne fonctionne que si toute l'équipe est installée au même endroit et, même dans ce cas, quelqu'un manquera une discussion à huis clos, une réunion, une conversation en open space ou une discussion de couloir. Cela ne favorise pas la synchronisation et l'alignement de l'équipe et ne convient certainement pas aux équipes hybrides ou entièrement à distance.

Lorsque vous télétravaillez, réfléchissez à la manière dont tout ce que vous faites peut être plus visuel. Soyez délibérés et transparents en faisant de la collaboration visuelle le ciment qui met votre équipe en mouvement. Commencez par utiliser des outils tels que Klaxoon lors de réunions, d'ateliers et de formations en personne ou à distance, afin d'optimiser la participation lorsque vos équipes se réunissent tout en garantissant l'alignement lorsqu'elles sont en train de travailler en se focalisant sur leurs sujets. Lentement mais sûrement, de nouvelles méthodes de travail commenceront à imprégner la façon dont le partage des idées, la participation, la recherche du consensus et la prise de décision sont normalisés, transformant la culture et les mentalités dans toute l'organisation.

Faire fonctionner le travail à distance sera un facteur-clé de succès pour améliorer l'engagement, l'innovation, la créativité et le bien-être général de l'entreprise. Le temps nous dira si les organisations ne mettent en place que temporairement un lieu de travail plus connecté et collaboratif, ou si elles décident finalement de prendre le virage en offrant des options de travail à distance de façon permanente, afin d'améliorer la qualité de la vie professionnelle et de la vie privée et d'offrir des avantages sociétaux à tous. Pour relever le défi à venir, Klaxoon s'engage à aider les organisations du monde entier à accélérer la mise en œuvre du travail à distance.

publié par
Charles
Kergaravat
-
Directeur Marketing International
Passionné de Future of Work et de transformation digitale, Charles partage son temps entre les Etats-Unis, qu'il sillonne pour porter haut et fort le pouvoir du travail collaboratif, ou sur le Klaxoon Campus avec un café à la main, ou bien encore naviguant dans le Golfe du Morbihan.

Faites avancer vos projets

Découvrez la nouvelle génération de workshops conçus pour le travail hybride.

essai gratuit — maintenant

Il est temps de révolutionner vos réunions !

Certains cas d’usage vous font écho ? Alors nous pouvons vous aider !

essai gratuit — maintenant

Passez de l’idée à l’action !

Tout comme nous, vous avez besoin de votre dose régulière d’inspiration sur le travail en équipe ? Restez au fait des meilleures pratiques collaboratives, en recevant chaque mois notre bulletin “Good Morning Teamwork” !
s'inscrire maintenant
essayer